dimanche 23 mars 2008

China Town & Little India

Samedi, j'ai décidé de m'attaquer aux deux gros quartiers "populaires" des majorités de Singapour, à savoir Little India et China Town (qui sont très proches du centre).


Little India... c'était le bordel, ainsi que me l'avaient décrit Vin'z et Savoy. Des épices de partout (mon estomac ne s'en remet pas tout à fait), un marché dans lequel faire deux mètre revient à bousculer 300 personnes, et un accent si particulier! J'y ai mangé (les foodcourts, c'est génial!), puis je me suis dirigé vers Chinatown: il n'y avait pas grand chose de fantastique chez les Vishnus.

Arrivé à Chinatown, on trouve deux mètrs après l'escalator du métro des centaines de boutiques... pour touristes essentiellement. Sorti de cette cohue, je me suis rendu au temple taoiste, puis au temple indhu (qui n'a rien à faire là!). Après quoi j'ai fait les centres commerciaux (-je commence à croire que pour essayer de comprendre une civilisation, il faut voir de quoi elle vit-).
Il y a plein de boutiques de médecine chinoise, où ils vendent plein d'herbes et de racines, de cornes et d'onguent totalement inconnus chez nous. Notamment les "nid d'oiseaux" et le ginseng (qui sont vendus à prix d'or!). Ces magasins sont assez beau et intrigant.

Je voulais prendre du baume du tigre quand une vendeuse m'orienta vers le lingzhi. C'est un champignon assez fantastique. Je disais que j'avais mal au jambes, il me les rendrait légères. Je me frottait les yeux, il me les apaiserait. Je suis étudiant... le lingzhi augmenterait ma concentration. Je ne sais pas pourquoi je n'en ai pas acheté..!

Par la suite, je suis allé dans un magasin d'art et de thé chinois, ou j'ai pu essayer différents thés. Il y a tout un cérémonial dans le service du thé, très beau et différent de la tradition japonaise. On m'a expliqué que le thé (oolong ou pu erh) , c'est comme le vin: plus il est vieux meilleur il est. Il y avait des thé ayant plus de 60 ans.
Ce moment de dégustation m'a beacoup plu.

Dans le marché chinois, j'ai pu découvrir le "durian". C'est un fruit de la région... qui pue atrocement. Une échoppe en propose, et c'est tout le centre commercial qui pue. A tel point que les autorités de Singapour interdisent d'en transporter dans le métro.

Aujourd'hui... je ne vais pas faire grand chose, si ce n'est bosser.
A bientot

1 commentaire:

nathan a dit…

Des photos!!!!!!!!!!!!!!