mercredi 2 juillet 2008

Ayuthaya et Thailande part. 2

Le lendemain donc, nous partimes pour Ayuthaya, l'ancienne capitale de l'empire de Siam.
Nous primes le bus, un peu au pif au départ de Bangkok.

Avant d'arriver à Ayuthaya, nous avons fait une halte à Bang Pa In, où se trouve un palais completement surrealiste. Je ne sais pas quel roi etait tombé sous le charme de l'architecture occidentale, et a décider de faire son palais sur ce modèle


Il faut dire que c'etait surprenant, mais pas ininteressant dans la folie.

Après cette brève halte, nous attendimes le train pour Ayuthaya, dans un style un peu Far East

Arrivé à Ayathaya, nous n'avions que deux heures avant le bus pour Suphanburi. Du coup, nous nous sommes mis en mode "touriste japonnais", a grand coup de visite milisecondes et de cliquetits d'appareil photo.

On nous a proposé un tour en éléphant, mais non merci, pas le temps.

Dans cette, ville, qui a l'epoque comptait 10 fois plus d'habitant que le Londres de ce temps, a été malheureusement rasée par les Birmans.

Du coup, les vestiges sont bien moins conservés que les temples d'Angkor, plus vieux de mille ans.

Après ce passage éclair, et un timing au poil, nouveau départ pour Suphanburi, où nous devions prendre une correspondance pour Chayanaburi.
Et là, pas de bol, le dernier bus etait déja parti. Nous nous sommes donc retrouvé dans une ville au milieu de nulle part, où bien évidemment personne ne parlait anglais. C'etait comique!
Il y avait des éléphants qui se baladaient la nuit dans la rue, avec une plaque d'immatriculation écrite a la craie sur la fesse gauche et un feu de signalisation

Nous avons passé une petite nuit dans un hotel miteux. ROOTS!

Nous repartimes le matin (encore un trajet!) pour Chayanburi.
C'est la que se situe le pont de la rivière Kwai, dont il est question dans le film de Lean.
Et la, deception: il n'y a pas grand chose a voir, à part un pont. Bon, il fallait s'y attendre!
Et puis le film a été tourné au Sri Lanka, alors...
Por l'histoire, la ligne qui passe par le pont, a été construite par des asiatiques et des prisonniers de guerres. Comme les japonnais considérais au fond d'eux meme qu'il vaut mieux garder son honneur en se suicidant plutot qu'etre fait prisonnier, ils consideraient que leurs prisonniers avait encore moins que le rang d'esclave. Résultat: 130 000 morts de faim, de dysenstrie, de Choléra et autres joyeusetés.

Dans le coin, nous sommes également allé au chutes d'Erawan, un endroit très joli, où nous avon grimpé et où nous nous sommes baignés.


Le soir, nous rentrâmes à Bangkok et nous avons vécu les aventures relatées dans l'article précédant.

Au final, le voyage etait tres agreable, et nous nous sommes bien marré.
La Thailande, c'est vraiment un chouette pays!

3 commentaires:

vinz' a dit…

Je veux pas de voiture,
Je veux pas de maison
Je veux remplir mes yeux
De voyages...

W a dit…

En soit, ce n'est pas dur. Quitte Paris, voyage, et ne reviens pas a Paris.
En France, si tu prends du congé avant de bosser, c'est mal vu. A l'etranger, je crois que c'est plutot naturel.
Donc: si tu pars, ne reviens pas (tout de suite)

Toute pensée emet un coup de dé.

jice a dit…

Les photos de la chute d'eau sont magnifiques.